· 

Mes chères stagiaires... :)

J'ai été diplômée en Belgique (ahhh, Liège, son Carré, son péket... hum, pardon je m'égare), et dans le plat pays, les étudiants sont "balancés dans le grand bain des stages" dès la 2ème année, avec des "patients", des supervisions surprises, des rapport à rendre, une note minimale de 12 pour ne pas redoubler et un coefficient 7 sur la moyenne générale. Ouch, que de bons souvenirs ! Les stages, c'était donc vraiment, vraiment important! Et je crois que cela m'a donné une solide formation.

 

Quelle ne fut pas ma surprise quand je suis arrivée en France et que j'ai accueilli ma première stagiaire (c'était il y a 7 ans, depuis les choses ont un peu évolué). Pas de note de stage, mais seulement une appréciation (A, B, C ou D), pas vraiment d'objectifs de stage, pas de consignes claires sur ce que je pouvais leur demander. Hum, voilà qui me perturbe ! Comment permettre à mes stagiaires de pratiquer réellement, en réfléchissant, tout en étant moins radicale qu'en Belgique ?

 

Après plusieurs stagiaires accueillies (et oui, que des filles !), et de nombreuses réflexions, voilà comment j'accueille les étudiantes (je précise que je n'accueille que des 4ème ou 5ème pour des stages d'un jour/semaine, ou des stagiaires belges faisant leur équivalence)

 

  • 1ère étape : demander à la stagiaire de venir au cabinet pour se présenter.

C'est un peu chronophage pour elle, mais cela lui permet de voir si le trajet jusqu'au cabinet est gérable, de savoir si le contact pourra passer entre nous pendant quelques mois et également de visiter le cabinet.

J'en profite pour expliquer comment je vois les choses : le stage sera actif, je lui confierai des patients, elle devra faire un bilan et/ou une ligne de base initiale, établir un plan thérapeutique pour chaque patient, proposer des séances de rééducation que je validerai et un post-test si c'est possible. Ca fait un peu intransigeant comme ça, mais en réalité, je suis sympa, hein! ;-)

 

  • 2ème étape : observation

Je présente les patients à la stagiaire, la laisse consulter les dossiers, les comptes-rendus, mon matériel. Je lui propose de lire les articles sur lesquels je m'appuie en rééducation, de comprendre ma démarche clinique. Je suis disponible pour toutes les questions possibles. Très vite, je propose à la stagiaire de participer aux activités avec les patients, d'abord nous travaillons à trois, puis, si le patient est d'accord, c'est la stagiaire qui s'occupe de lui, qui modèle les réponses, donne les moyens d'aide. Mais à ce stade, je ne considère pas encore que c'est un stage actif, car c'est encore moi qui choisis l'activité. Et pour jouer aux jeux proposés en orthophonie (les jeux de l'oie, Dobble et autres jeux de famille), je considère qu'un bac+5 n'est pas nécessaire. ;-) 

 

  • 3ème étape : choix des patients

Au bout de 2 ou 3 jours d'observation, nous choisissons ensemble les patients dont elle aura la charge durant le semestre (avec l'accord des patients et de leurs parents bien entendu). Parfois, nous ne sommes pas d'accord sur le choix des patients.

"Heu, celui-là, je le sens pas. Il est vraiment turbulent, j'ai peur de ne pas m'en sortir"

Ma réponse est invariablement la même : "certes, et je comprends ton inquiétude. Mais ne crois-tu pas que ce soit plus simple de se lancer aujourd'hui, en ma présence et avec mes conseils bienveillants, que dans 6 mois quand tu seras diplômée et seule dans ton bureau?"

Et vous savez quoi? A chaque fois, elles s'en sortent ! Elles sont méga fortes ces stagiaires, quand même ! :-)

Nous en choisissons entre 3 et 6 selon les stagiaires et les patients.

 

  • 4ème étape : réaliser un bilan de renouvellement si c'est possible

Si c'est le moment pour l'un des patients, je laisse l'étudiante effectuer le bilan de renouvellement. Elle réfléchit aux épreuves qu'elle va proposer, je les valide et lui prête les tests pour qu'elle puisse s'entraîner à la passation. Je lui recommande très fortement de le faire pour éviter d'être paniquée devant le patient. Je lui demande donc aussi de rédiger le compte-rendu, en lui laissant ma trame si elle le souhaite. Ce qui m'intéresse c'est bien entendu l'interprétation des résultats et la pose du diagnostic.

 

  • 5ème étape : établir un projet thérapeutique et une ligne de base

Pour tous ses patients, en fonction de mon projet thérapeutique et de nos observations, je lui demande d'établir un projet thérapeutique à court terme et une ligne de base.

 

  • 6ème étape : prévoir les séances de rééducation

Chaque dossier patient est sur un fichier OneNote (si OneNote vous intéresse, n'hésitez pas à consulter le blog Paksa à faire, c'est une mine d'infos). Je partage les fichiers OneNote de ses patients avec la stagiaire, afin qu'elle puisse me noter ce qu'elle compte proposer ; je lui indique si c'est ok ou pas, mes commentaires, mes réflexions. Cela permet d'éviter les mails qui se perdent, et aussi d'avoir tout sous les yeux.

La question capitale à laquelle la stagiaire doit pouvoir me répondre est : "quel est l'objectif de cette activité? Et pourquoi proposes-tu celle-ci plutôt qu'une autre?"

  • 7ème étape : débriefing après les séances

Durant les séances, je laisse ma place à la stagiaire, sur mon siège, et je m'installe à la petite table, située derrière le patient. Cela évite qu'il me voie, et qu'il s'adresse à moi plutôt qu'à la stagiaire. Je n'interviens que s'il y a un vrai souci, sinon, je laisse la stagiaire se débrouiller. Je fais souvent autre chose pendant ce temps (de la compta, de la rédaction de mails...) mais évidemment, j'ai toujours une oreille qui traîne. Parfois aussi, la stagiaire me met à contribution si un 3ème protagoniste est nécessaire.

Ensuite, soit après la séance, soit sur la pause de midi, soit en fin de journée, je demande à la stagiaire si elle a des questions, ce qu'elle a pensé de sa séance et je lui fais un retour sur ces interactions avec le patient (moyens d'aide utilisés, rythme de la séance, etc.)

 

  • 8ème étape : refaire une ligne de base, expliquer les résultats au patient et dire au revoir

Quand c'est possible au niveau du timing, je demande à la stagiaire de faire passer une ligne de base finale pour mesurer les effets de son intervention. Elle en explique les résultats au patient (et à ses parents si besoin), et évidemment, ils se disent au revoir.

 

  • 9ème étape : évaluations (oui, oui, au pluriel)

La dernière étape est celle de l'évaluation. Je dois bien entendu remplir la feuille d'appréciation de l'étudiante : je m'efforce d'être juste, de commenter les appréciations et de donner des exemples. J'essaye toujours de lui remettre en main propre pour qu'elle puisse me poser des questions si besoin.

Et depuis peu, en m'inspirant de ce que proposent certains CFUO en fin de stage, je demande moi aussi à la stagiaire d'évaluer son stage, afin que je puisse améliorer et ajuster les conditions d'accueil si besoin.  Voilà les questions que je lui soumets via un questionnaire sur GoogleForms : 

  • Vos attentes et vos objectifs se sont-ils réalisés pendant ce stage?
  • Quels ont été vos principaux apprentissages durant ce stage?
  • Qu'est-ce qui vous a le plus intéressé pendant ce stage ?
  • Qu'est-ce qui vous a le moins intéressé pendant ce stage?
  • D'après vous, quels ont été vos points forts ?
  • D'après vous, quels ont été vos points faibles, vos difficultés ?
  • La maître de stage a-t-elle été assez disponible durant ce stage ?
  • La charge de travail liée à ce stage était-elle supportable ?
  • Avez-vous des remarques particulières, des critiques concernant ce stage (accueil de la stagiaire, explications de la maître de stage, lectures, conseils, supervisions...)? 

Bien sûr, aucune obligation pour la stagiaire de remplir le formulaire, c'est une démarche de réflexion personnelle, mais qui est bien utile pour moi aussi. En tous les cas, j'espère que je leur apporte autant qu'elles m'apportent. C'est très riche d'accueillir des stagiaires, bien qu'un peu épuisant aussi ! :)

 

Et vous? Accueillez-vous des stagiaires? Comment faites-vous? N'hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0